0 2 minutes 7 mois

Le président de la Fédération Congolaise de Football (FECOFOOT), Jean Guy Blaise Mayolas a été désigné à l’unanimité par ses pairs de l’Union des Fédérations de Football d’Afrique Centrale, comme président de l’UNIFFAC pour une durée de quatre ans (2023-2027).

Considéré comme intérimaire depuis la date du 14 juillet 2021, suite d’une part au départ de l’équato-guinéen Gustavo Ndong Edu à la tête de l’UNIFFAC, à cause de son élection à la Fédération de Guinée Equatoriale contestée. Et, d’autre part à l’application de l’article 19, alinéa 8. : « Si le président en exercice perd sa qualité de président de son association nationale, il perd automatiquement celle de président de la zone et est remplacé par le premier vice-président ». C’est finalement ce samedi 30 septembre 2023, à l’hôtel Étoile d’Or de la Sablière de Libreville (Gabon), lors de l’ouverture de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’UNIFFAC, que Jean Guy Blaise Mayolas a été choisi pour présider aux destinées du football de la sous-région, en présence de tous les membres de l’Union des Fédérations de Football d’Afrique Centrale (UNIFFAC), et des émissaires de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Le gestionnaire du football congolais Jean Guy Blaise Mayolas né le 3 mai 1962, et, père de famille, a officiellement la mission de réveiller la moribonde UNIFFAC qui peine toujours à organiser convenablement ses compétitions comme le fait si bien les autres sous-régions. Pour relever ce défis, il collaborera avec :

1er Vice-président : Célestin Yaningui (RCA),

2ème Vice-président : Adalberto Fonseca (Sao Tomé & Principe),

Membres : Venancio Tomas Ndong (Guinée Équatoriale) et Samuel Eto’o (Cameroun).

Crédits photos : Fédération Gabonaise de Football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *