Younès Tatby prolonge jusqu'en 2024 - www.sportground.net
0 3 minutes 10 mois

La Fédération Congolaise de Handball (FECOHAND) a annoncé ce mercredi 1er février, avoir prolonger Younès Tatby. Le sélectionneur de l’équipe nationale féminine de handball a vu son contrat s’étendre jusqu’en décembre 2024.

Initialement lié à la FECOHAND jusqu’en septembre 2023, Younes Tatby a prolonger son bail de quinze (15) mois, après avoir fait d’une pierre deux coups à Dakar (Sénégal), lors de la 25e édition du Championnat d’Afrique féminin de handball. Il a redonné la douceur du podium au handball congolais (médaillé de bronze au Championnat d’Afrique féminin 2022), ce qui n’était plus arrivé depuis 2008. Et, cette performance a valu une deuxième qualification consécutive au Championnat du monde à la sélection congolaise comme en 1999-2001 et 2007-2009.

Arrivé sur le banc des Diablesses en mars 2021, après avoir paraphé un contrat de plusieurs mois renouvelable avec l’instance dirigeante du handball congolais représenté par son président César Dzota, la mission principale du technicien marocain d’après l’Agence d’Information d’Afrique Centrale (ADIAC) était : mettre à la disposition de la FECOHAND une politique concernant la relance et le développement du handball congolais, qui n’arrive plus à monter au podium lors des différentes compétitions continentales. Vingt-deux mois après sa prise de fonction, tout semble se dérouler sur des roulettes, ce qui a donc coûté à Younes Tatby cette prolongation de son contrat.

Désormais focalisé sur la participation du Congo au TQO, le tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques Paris 2024 (09 au 16 octobre 2023 en Angola) et au Championnat du monde (Danemark – du 1er au 17 décembre 2023), Younès Tatby regroupera ces “Amazones” dès la fin de ce mois (du 27 février au 05 mars) à Casablanca (Maroc). Ainsi que lors des mois d’avril au Caire et juin en France (Nantes ou Bordeaux). C’est donc après ces regroupements, que le technicien marocain révélera la liste finale des joueuses qui participeront aux deux grands rendez-vous qui attendent le Congo au dernier trimestre de l’année 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *