0 4 minutes 7 mois

Mené à la pause, l’équipe nationale féminine de football des moins de 20 ans du Congo a dû se contenter du match nul à domicile face à l’Egypte (1-1), cet après-midi, lors du match aller du 3ème tour qualificatif de la Coupe du monde féminine U20 2024 de football.

Congo – Egypte : un match tant attendu non ? Et oui, l’affiche de ce soir au stade Alphonse Massamba-Débat aura tenu toutes ses promesses. Et, c’est l’Egypte qui détient encore les douleurs de son élimination du 9 octobre 2021 par le Congo, lors du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde féminine U20 2022 (1-1 ; 1-3), qui va défourailler la première. Dix-huitième minute : sur un corner d’Emad Aziz Joy, la frappe de Mustafa Hala est mal repoussée par le rideau défensif congolais, Ahmed Rodina tente une nouvelle tentative et trouve la main de Rutha Tokassi, l’arbitre de la partie, indique sans sourciller le point de pénalty et c’est la capitaine Karim Samir Dana qui s’en charge (1-0 ; 19e).

Karim Samir DANA a ouvert le score sur penalty à la 19ème minute. / Crédit photo : Sportground

Moins entreprenantes en première partie, mais déterminées à ne rien lâcher dès le début de la seconde période, c’est donc à la 55ème que les Diablesses vont égaliser. Et quelle égalisation ! Sur une claquette de la gardienne égyptienne à la suite d’un coup-franc direct tiré par Welcome Grace Akouala, le Congo obtient un corner. Tiré par Mauricette Welcome Londo Nzoumba, après un coup de tête raté par Robson Franck, la retournée acrobatique de Merveille Mercie Sita Ndengo donne l’égalisation au Congo (1-1 ; 55e).

Action de la retournée acrobatique de Merveille Mercie Sita Ndengo. / Crédit photo : Sportground

« Pauline Mbayo, notre pièce maîtresse s’est fait mal dès la septième minute. Cela a joué sur le mental de ses coéquipières. Et à la mi-temps, il fallait trouver les mots importants pour leur remonter le mental. Une fois fait, notre philosophie de jeu en seconde partie a été différente de la première partie. » explique Berjona Mbemba, l’entraîneur. Pour ce qui s’agit des chances de qualification au match retour (19 novembre), Berjona Mbemba garde son optimisme qu’elle avait avant le match de ce vendredi. Cela se traduit par ces mots : « Au Caire, nous jouerons sur un terrain qui a les mêmes dimensions que celui de Brazzaville, et les deux parties seront de 45 minutes chacune, comme ce fut le cas aujourd’hui. Donc les chances de qualification au tour suivant, le Congo les maintient encore ».

Berjona Aymphe Joriane Mbemba, Entraîneur principal de l’équipe féminine U20 de football du Congo. / Crédit photo : Sportground

Suivez votre médias favoris en vous abonnant sur nos pages Facebook, Instagram, Tiktok Youtube ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *